J’aime bidouiller des trucs avec mes p’tites mains. Faut pas être devin quand même : j’erre comme une âme en peine de blogs en blogs (en bavant d’envie) et j’ai même l’extrême bonheur d’en posséder un que je nourris (tant bien que mal) de mes créations, de mes humeurs, etc etc etc.

Enfin bref j’aime coudre, entre autre, et je suis l’heureuse propriétaire d’une très jolie machine à coudre de 12 ans d’âge mais qui a très peu servi. Mais, parce qu’il y en a toujours un, je n’ai jamais pris de cours de couture et je n’ai pas la chance d’avoir un mentor qui comble mes nombreuses lacunes.

Moralité plus je cousote plus j’apprend

et plus j’aime ça.

Grâce à ce petit sac (j’ai bavé devant celui de Bia la semaine dernière)  j’ai appris à maitriser la fermeture éclair et je me suis même lancée dans l’appliqué……

sac a main

Sac Sixties

tiré du numéro un de “Coudre c’est facile”.

Modèles sympa, 3 niveaux de difficulté et même des explications (comme coudre une fermeture éclair etc), des pas à pas expliquant la réalisation des modèles, parfait pour une débutante comme moi. Pas de difficulté particulière, le seul problème que j’ai rencontré est le système d’attache de la bandoulière : impossible de trouver les petits rectangles qui permettent de régler la longueur à ma p’tite mercerie.  J’ai contourné le problème en bidouillant un truc et en ajoutant des paillettes sur la sangle (très largement inspiré du sac Vanessa Bruno must have de l’été 2010). Tissu extérieur (genre tissu enduit) de ma p’tite mercerie, tissu intérieur de mon ami suédois, broche qui trainait dans ma boîte à bijoux.

Mais bon chui une fille hein ! ! ! ! Et un super sac besace, même avec une poche intérieure, mérite quelques égards et surtout de ne pas subir mon bordel nécessaire de survie. J’ai donc cousoté quelques pochettes (t’as vu Gaëlle la malédiction est levée lol).

sac a main 029 

sac a main 017 

Pochette à mouchoirs

et

petite pochette

avec appliqué

(yeppaaaaa une première pour moi)

mais aussi une pochette à papiers en faux cuir de ma p’tite mercerie et une autre petite pochette en tissu ikéa contenant le nécessaire de survie pour SG#2 (coloriage, granulé homéopathique d’arnica, pansement, etc)

Comme dirait Baloo "il en faut peu pour être heureux" moi je me contente de mon nouveau sac qui tombe si bien sur mes hanches et qui me plaît tellement.....