Rien à déclarer

L’histoire : 1er janvier 1993 : passage à l’Europe. Deux douaniers, l’un belge, l’autre français, apprennent la disparition prochaine de leur poste frontière situé dans la commune de Courquain France et Koorkin Belgique.
Francophobe de père en fils et douanier belge trop zélé, Ruben Vandevoorde (Benoît Poelvoorde) se voit contraint et forcé d’inaugurer la première brigade volante mixte franco-belge.
Son collègue français, Mathias Ducatel (Dany Boon), considéré par Ruben comme son ennemi de toujours, est secrètement amoureux de sa soeur. Il surprend tout le monde en acceptant de devenir le co-équipier de Vandevoorde et sillonner avec lui les routes de campagnes frontalières à bord d’une 4L d’interception des douanes internationales. (source Allociné)

Bon j’ai un peu de retard parce que je suis allé le voir la semaine dernière (rhaaaaa une tite soirée en amoureux ! ! ! ). Alors les pseudos intellos vous diront que c’est une daube, moi je me contenterais de dire que j’ai bien rigolé (d’ailleurs y en avait que deux qu’étaient bidonnés dans la salle de ciné MariChéri et moi).

Ne vous attendez pas à voir une réplique des cht’is, ne vous attendez pas à sortir de la salle en vous posant des questions existentielles sur la vie après la mort ou la reproduction des papillons en Sibérie. Attendez vous plutôt aux grimaces de Poolvorde, à l'air de cocker de Dany Boon, à quelques blagues (belges bien sûr mdr).

Mais ça aura au moins le mérite de vider la tête et de pouvoir vous faire participer aux discussions autour de la machine à café parce qu’on est quand même 4.6 millions à l’avoir vu (en 2 semaines)…..