Résumé : j'ai tout de suite aimé cet appartement. d'abord parce qu'il se trouvait rive gauche, et que je n'y avais jamais habité. ma jeunesse s'était déroulée à passy; l'épisode marié-père de famille: boulevard des batignolles; et vieux divorcé: rue quentin-bauchart.  la rive gauche m'attirait comme un aimant, peut-être parce que quelques-unes de mes maîtresses y avaient vécu, et que j'ai souvent traversé la seine au petit matin pour regagner le dix-septième poussiéreux, le banal huitième, le sourire aux lèvres et une odeur ...






C’est le premier livre de Tatiana de Rosnay qui a été réédité l’année dernière et si je l’ai acheté c’est surtout parce que j’avais tellement aimé  (et tellement pleuré) “Elle s’appelait Sarah”.

J’ai eu beaucoup de mal à “entrer” dans le livre. Cet histoire de quinqua don juan divorcé ne me parlait pas, et puis d’un coup j’ai été happée et je l’ai dévoré ! ! ! Le voir basculer à cause de ses visions et finalement cette histoire de chasse aux fantômes qui permet à un père et sa fille de se retrouver et qui nous fait voyager avec ses descriptions de New York ou de Venise….  Bon il y a quelques passages que j’ai lu en diagonale….. et la fin m’a laissée sur ma faim…. mais je vous le conseille quand même…. pour les longues soirées d’hiver ou pour les vacances lol